Bona Annada!

Publié le 6 Janvier 2014

 

"Dièu nous fague la gràci de vèire l'An que ven,

se sian pas mai, que sieguen pas mens!"

 

Le mois de janvier est une période que j'apprécie particulièrement.

En fait je l'espère dès le mois de septembre.

Je l'idéalise même, en y projetant tout ce que je n'aurais pas pu entreprendre, voir même finir...

J'en rêve en me disant que je m'y reposerais sûrement;

au coin du feu.

Une tasse de thè que je laisserais refroidir, un livre que je tarderais à ouvrir...

 

Nous abordons ce mois souvent "moulus", abattus.

Conséquence de notre hyperactivité depuis la rentrée scolaire et dont les périodes de fêtes furent l'apothéose.

Nous les avons abordées avec frénésie;

nous démenant jusqu'à la dernière minute pour que tout soit parfait, cherchant, en fait, à faire plaisir.

 

 Pourtant, eux, n'ont pas bougé.

Fidèles, un genou à terre;

ils ont adoré et adorent encore.

 

SANTON-A-GENOU.JPG

 

 

      Si les cadeaux sont maintenant déballés et peut-être déjà oubliés;    

       si nous ne sommes plus dans le temps de Noël,

 la crèche a encore sa place dans nos foyers jusqu'au 2 fèvrier;

jour de la Présentation au Temple de Notre-Seigneur, et de la Purification de Notre Dame.

 

Elle "éclaire" nos maisons, nos vies...

 

"La crèche représente, d'une manière parfois naïve ou très recherchée, que Noël est une actualisation du mystère de la venue du Rédempteur dans nos vies.

Noël n'est pas seulement un anniversaire,

c'est un mystère de Grâces qui se continue et s'accomplit en notre temps." (Frère Maximilien-Marie)

 

 

Certaines crèches sont vraiment très jolies.

 

Photo 073

 

 

De véritables oeuvres d'art fabriquées par des artistes reconnus, comme en Provence, ou inconnus, comme j'ai pu en découvrir de magnifiques sur différents blogs.

 

Si la dévotion de la crèche dans nos églises est très ancienne;

celle dans nos foyers est beaucoup plus récente.

 

"La grande révolution a participé au développement de la dévotion de la crèche.

La persécution religieuse qui éclate en France à partir de 1792 a pour conséquence la fermeture des églises et la suppression officielle du culte catholique." ( Frère Maximilien-Marie)

 

Ne pouvant plus se recueillir devant les crèches de leurs églises,

 

AVENT-2011-011.jpg

 

 les fidèles les reproduirent à "leur échelle et à leur image"

Photo-076.jpg

avec de la mie de pain puis avec de la glaise.

 

En Provence,

ces "petits saints" (par opposition aux grandes statues des saints des églises),

"santouns" en occitan; devinrent nos santons traditionnels.

 

Chacun a une histoire, un caractère propre.

A les étudier plus précisement, nous pourrions même nous y retrouver...

 

Laissez-moi vous les présenter.

 

Commençons par le plus célèbre en Provence,

caractéristique de cette région si belle mais parfois si "violente":

 

LE-MISTRAL.jpg

 

"Le Coup de Mistral"

 

 Il y a celui qui s'émerveille de la beauté du monde.

Tant est si bien qu'il finit par agacer les autres en répétant toujours la même chose...

 

LE-RAVI.jpg

 

"Le Ravi" Lo Ravit

C'est un personnage que l'on croit à tort un peu fada ou simplet. " Es un paou inoucen"

 

Ensuite voici ce couple âgé,

tendrement uni à l'abri d'un grand parapluie rouge.

 

GRASSET-ET-GRASSETTE.jpg

 

Grasset et Grassette, " Grasset et Grassetta"

 

(J'en connais d'autres...)

 

IMGP0376-copie-1.JPG

 

 

Puis vint,

non, il ne "vint" pas car il est toujours allongé!

C'est "Lo Reborsièr" le revêche.

Santon que l'on associe aux nîmois qui sont toujours prêts à prendre parti du contraire, le parti du refus; parce que le nîmois est viscéralement attaché à son libre choix et à son libre arbitre. (Il me plaît bien cet homme-là...)

 

LE-REBOUSSIER.jpg

 

Le Reboussier.

 

Pour finir je tenais à vous présenter "Margarida eson ase" ou Margarido la mégère.

Epouse acariâtre qui martyrise chaque jour son pauvre époux, mais qui, touchée par les Grâces du jour de Noël, guérit ce soir-là.

( Messieurs, recommencez à espérer...)

 

MARGARIDO.jpg

 

Margarido et son âne.

 

Je vous laisse maintenant,

ma tasse de thé va refroidir,

et mon canapé m'attend à défaut de ma chaise longue.

 

IMGP2341.JPG

 

Je vais me prélasser dans le premier en rêvant de m'étendre dans la seconde.

Je vais rêver de ces journées chaleureuses et lumineuses, calmes et sereines

 sans bruit ni agitation, sans mariage ni déménagement...

Sans...

Et bien NON.

Avec!

 

IMGP0246

 

Petit B, qui est maintenant en pleine forme, a la joie d'attendre une (ou un) petite compagnie pour le mois de Mai.

Que dis-je une petite compagnie?

Deux!

Puisqu'un (ou une) petit cousin s'est annoncé aussi!

 

C'est bon monsieur V.,

je crois que la machine est lancée...

 

 

VOEUX 2014-001

(Chère Elisabeth, je ne me lasse pas de ta jolie carte.)

 

Sandra,

fournisseur officiel de la famille Véranda.

 

Je ne terminerai pas, sans remercier Jeanne

DSC03598

et son professeur d'occitan pour les renseignements sur cette jolie langue et l'aide apportée à la réalisation de nos traditionnels voeux avec cette citation que les provençaux avaient coutume de s'échanger pour la nouvelle année.

 

Je vous souhaite une très belle année.

 

voeux

 

( Dieu nous fasse la grâce de voir l'An qui vient,

Si nous ne sommes pas plus,

que nous ne soyons pas moins!)

 

 

A Mado (Madeleine),

 maman de mrV,

qui vit en Provence depuis des générations, et qui, avec sa petite-fille,

a reparlé avec émotion la langue de son enfance.

 

IMGP0647.JPG

 

 

 

(C'est l'histoire de bergers qui redescendent de la montagne pour honorer le Fils de Dieu.

Or l'un d'entre eux a très mal à la jambe "La Cambo Me Fai Mau", aussi il fait vite seller son âne pour, malgré tout, aller adorer le petit Enfant.) 

 

 

 

A un peu plus tard...

 

 

 

 

 

 

 


Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

dounette 18/01/2014 16:24

Merci pour ces belles pensées sur la crèche et la belle carte de voeux (même si on ne se connaît que via nos blogs !). De notre côté, la crèche sera bien là jusqu'au 2 février. On l'admire chaque
joue !
http://pimprelys.over-blog.com/2013/12/notre-creche.html

Claudette Paccaud 11/01/2014 23:23

Belle et Sainte Année à toute votre famille,qu'elle vous apporte joie et bonheur et félicitation pour la venue d'un nouveau membre,voilà un bonheur de plus

Nathalie 09/01/2014 17:32

Quelle jolie carte...
Belle et sainte année a vous et vos proches

Florence 09/01/2014 14:59

Je vous souhaite également une Douce et Sainte année 2014 ainsi qu'à votre famille. La nôtre s'est agrandit début novembre avec l'arrivée de Agathe, ses soeurs sont ravies tout comme les parents.

Angèle 08/01/2014 16:19

Ah cette carte de voeux est si belle, je ne me lasse pas de la regarder ! De la vie, de la joie, un brin d'humour (le miroir pour accueillir le reflet de ses dames en train de se pouponner est-il
assez grand????), bref, une douce vie de famille Sous la Véranda !
Merci pour votre publicité, pour votre gentillesse et douce année à vous et toute la famille!

Laurence 08/01/2014 14:59

Bonne, heureuse et sainte année!!!
à très bientôt.

camille 08/01/2014 13:38

très belle, sainte et heureuse année à vous chère Evelyne!!!

Edelweiss 08/01/2014 11:35

Belle et douce année à vous et à toute la famille "Sous la veranda" !

une de ses paroissiennes 08/01/2014 07:06

Joyeuse année nouvelle à cette belle famille unie!
mille bizh

isabelle 07/01/2014 21:47

J'ai toujours aimé le mois de janvier; enfant, je disais qu'il marquait pour moi la fin de l'hiver !! je crois que c'est parce que les jours rallongent et que forcément , on va vers le mieux, le
plus long, le plus beau ...
Merci pour ce bel article