Deux pas par-ci, trois pas par-là!

Publié le 23 Juin 2014

 

Allez parents:

courage.

 

Deux pas par-ci, trois pas par là.

 

Dites-vous qu'une fois le rideau levé:

 

envolé le souvenir des heures tardives consacrées à la confection du costume irréalisable sorti tout droit de l'imagination compliquée de la "maître";

 

envolées les heures de répétitions à s'impatienter sur un strapontin troué alors que, c'est à la maison abandonnée que la Java est dansée;

 

envolé le plaisir que vous vous faisiez à l'idée de passer ce WE à Paris avec vos amies à arpenter boutiques et musées;

 

envolé...

 

Deux pas par-ci, trois pas par là.

 

Car une fois le rideau levé,

lorsque vous apercevrez sa petite bouille effrontée,

coiffée et légèrement maquillée ( "pour une fois, une seule, s'il te plait!!!!!!"),

 

alors, pffffff!

 

Envolée votre mauvaise humeur,

 très vite remplacée par une vive émotion contre laquelle,

vous lutterez encore pour ne pas avoir les yeux qui brillent,

parce que tout de même,

vous avez tant râlé...

 

Deux pas par-ci, trois pas par-là.

 

Elle tourne, elle tourne.

Un petit pas-chassé par-ci,

un petit bond par-là.

 

IMGP8659.JPG

 

 

  Est-ce possible,

est-ce bien elle?

 

Hier encore,

elle s'agrippait à mon doigt en titubant.

Et je surveillais,

certes un peu inquiète,

mais déjà tellement fière,

ses premiers pas chancelants.

 

LAFAMILLE

 

Et puis le spectacle de fin d'année est passé.

 

Et votre patience parents,

votre gentillesse, et votre amour,

 sont récompensés par la reconnaissance du "petit rat',

comblé de vous avoir devinés dans la salle à demi-éclairée.

 

IMGP1350

 

Depuis les petits pas ont été chassés.

Chaussons, collants, paillettes et tutus ont rejoint la malle du grenier en attendant un hypothétique anniversaire déguisé.

 

"Petite bouille effrontée",

 

ETE-2007-198.jpg

 

 maintenant  jeune fille,

s'est "essayée" depuis, à d'autres, puis à d'autres, et encore à d'autres,

(au cas où on ne sait jamais: un don caché?)

activités...

 

 Pourtant moi j'attends.

Je patiente.

Je rêve d'un costume irréalisable ;

d'un strapontin défoncé;

d'une armée de vieilles amies abandonnées.

 

      J'attends un rideau à nouveau levé sur une petite bouille effrontée,

 

IMGP8348-copie-1.JPG

 

qui ne sera pas vraiment la mienne,

mais un peu quand même...

 

 

Petite information en ce début d'été.

La Véranda reste ouverte jusqu'au 22  juillet,

où, profitez-en,

les frais de port seront encore offerts,

ce qui ne sera plus le cas malheureusement à la rentrée.

 

J'en suis fort désolée, mais la poste ne m'a pas aidée...

Ce désavantage sera cependant compensé par un paiement facilité par CB.

 

En attendant,

les soldes sont déjà ouvertes chez 

 

958-350

 

où vous pourrez bénéficier de prix réduits pendant cette période.

 

Alors,

 

laissez-vous tenter.

 

Et vive l'été!

 

LAMPES-004.jpg

 

A un peu plus tard....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

porte plume 24/06/2014 16:46

Nous pas encore de spectacle de fin d'année, un canard, un ours et un jules césar d'après le programme ;-)