Jusqu'où iront-ils?...

Publié le 9 Décembre 2010

Je m'empresse de vous transmettre ce que j'ai reçu ce soir envoyé par des amis

 


De: Église catholique à Lyon <contact@lyon.catholique.fr>
Objet: Edition très spéciale du 8 décembre 2010
Date:

 

Chers amis

En toute hâte nous vous invitons à transmettre ces 4 pages que vous avez en pièce jointe à tous vos amis Lyonnais par mail !
Le Cardinal Barbarin et le diocèse ont eu l'idée de mieux faire connaître le 8 Décembre aux Lyonnais en achetant 4 pleines pages (cf : pièce jointe) dans le quotidien gratuit "20 min" !

L'affaire était conclue depuis plus d'un mois ! Des centaines de milliers de Lyonnais allaient avoir accès ce matin dans les bus et les métros à l'Histoire du 8, de Marie et de la ville de Lyon !

Mais hier soir au dernier moment la rédaction de "20 min" a annulé et refusé d'imprimer les 4 pages sous prétexte de la présence d'une prière : le "Je vous salue Marie" !
 
La rédaction sous mandat de la laïcité et du respect de tous s'est donc retiré au dernier moment privant le diocèse de sa légitime publicité.

Jean Pierre Denis, le rédacteur en chef du magazine "La Vie" a réagi ce matin en disant :

" Le christianisme n’est pas violemment éjecté de la sphère publique,
mais tranquillement banni de tous les espaces de la mémoire collective, de tout notre inconscient culturel.
Nous vivons une entreprise de reniement paisible, insidieux, et politiquement correct en diable."


Au nom de tous les chrétiens, nous voulons dire à notre Évêque que nous le soutenons et que nous allons distribuer nous-même s'il le faut ces 4 pages pour que les Lyonnais continuent d'honorer Celle qui nous protège tous !

Merci de faire suivre ce mail pour que les chrétiens ne restent pas insensible devant cette injustice !

Nous vous joignons les liens de la page du diocèse mais aussi de blogueurs (ici et ici) cathos qui ont réagis dès cette après midi face à ce scandale !

Si vous souhaitez écrire directement à la rédaction de "20 min" pour faire part de votre écœurement et de votre boycotte désormais : c'est ici (ecrire à l'édition du Grand Lyon)


Mais le plus important est là, nous venons vous souhaiter une très belle fête du 8 Décembre !

Que Marie qui a porté la Lumière, vous illumine en ce soir et durant toute votre vie !


Le P. David Gréa et toute l'équipe mission de l'Ensemble Interparoissial Presqu'île Sud

 

  Et voici ce que les lyonnais auraient pu lire dans ce journal, en plus de la prière du "Je vous salue Marie" 

 

 

Philippe Barbarin

 

 

 

Cardinal-Archevêque de Lyon

Lyon, le 8 décembre 2010

Bonjour,

C’est aujourd’hui un jour très particulier dans l’histoire de notre ville.

Le 8 décembre, les Lyonnais font mémoire de l’installation de la statue

de la Vierge dorée au sommet du clocher de Fourvière.

Depuis 1852, ils placent ce soir-là des lampions à leurs fenêtres,

ils montent en procession à la Basilique et ils confient à Marie

leurs intentions de prière.

Souvent, pendant l’année, je vois des Lyonnais qui lèvent

leurs yeux vers Fourvière.

Il y a dans ce regard, je le crois, une prière secrète, une confiance

intérieure, une intention de prière pour une famille, un ami, un proche…

Cette année encore, les Lyonnais veulent remercier Marie

et lui demander son aide.

Dans la lumière de cette fête de l’Immaculée Conception,

j’invite tous les catholiques à prendre un temps de recueillement

et un temps pour ouvrir leur Bible. Marie, la première, était à l’écoute de

la Parole de Dieu.

A tous les autres, je souhaite une très belle fête du 8 décembre.

Sainte Vierge Marie, toi qui nous as donné Jésus,

je te confie tous ceux qui lisent ces lignes.

Belle et lumineuse fête du 8 décembre ! Merci Marie !

 

 

 

 

un peu d’histoire

 

Depuis longtemps, la Vierge Marie est honorée à Lyon.

Dès le XII

e

siècle, une église lui est dédiée sur

la colline de Fourvière. En 1643, devant la peste

qui ravage l’Europe entière, la ville de Lyon

est mise sous sa protection.

Et chaque année, le 8 septembre, fête de la nativité

de la Vierge, les responsables de la ville montent

à Fourvière pour offrir leur « écu ».

En 1832, c’est du choléra que la ville sera épargnée.

Il est décidé de remercier Marie en édifiant

une statue de bronze doré au sommet de Fourvière.

Elle devait être inaugurée le 8 septembre 1852,

mais une inondation dans l’atelier du fondeur

retarda la cérémonie au 8 décembre, autre fête

de la Vierge, celle de l’Immaculée Conception.

Les intempéries empêchent les illuminations

officielles, mais, la pluie ayant cessé, spontanément

les Lyonnais se mettent à allumer des lampions

à leurs fenêtres, dans une ferveur unanime.

Cette fête improvisée un soir, renouvelée l’année

suivante, prit un éclat particulier en 1854,

lorsque fut proclamé le dogme de l’Immaculée

Conception. Désormais, d’année en année,

les Lyonnais fêtent Marie, lui disent de multiples

mercis, se préparant à fêter le grand cadeau

qu’elle nous fait à Noël :

Jésus, la lumière du monde.

 

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

val575 27/12/2010 09:21


bonjour,
je ne suis pas croyante mais je pense que la connaissance des différentes religions est aussi un moyen de comprendre l'autre et d'être plus tolérant. Je trouve affligeant que sous couvert de
laïcité , on (s')interdise de parler de religion ou même d'Histoire (bah oui, dans tous les pays,histoire et religion sont mêlées !). Quoi de mieux pour fabriquer des générations d'incultes et leur
inculquer la peur des autres?
pathétique de la part de la direction de "20min"


cecile 10/12/2010 08:30


affligeant...un prêtre de mon diocèse me racontait qu'il se prépare une édition des oeuvres de la comtesse de Ségur expurgée de tous les passages faisant rétérence au "catholique" ,ce n'est pas
beau çà?
merci pour votre blog ,c'est mon rayon de soleil du matin.