Le manteau.

Publié le 10 Novembre 2011

Que d'encre ce manteau aura t -il fait couler!

Que de dévotions, de vocations, de pélerinages, de prières, aura t-il suscité!

 

Je ne pouvais passer sous silence ce grand évènement du 11 novembre maintenant que je réside en ces murs

 

Je comptais agrémenter cet article de jolies photos.De la Cathédrale, de la Basilique, ...Mais j'ai oublié mon appareil  dans ma valise,  elle-même oubliée sur un trottoir de Rennes où je me suis rendue pour cette vente.

"C'est ballot!" ponctuerait la Souristoutàlafois avec qui j'ai eu le plaisir de partager un dîner de

 

100PENTX.jpg

 

 Souris Sept.

 

 

 

 

Saint Martin.

 

MARMOUTIER 004

 

 

Je ne parlerai pas de sa vie avant Tours.

 

CROIX 001-1 

(Pour celle-ci, il existe de nombreux documents, sites, ou CD très précis.)

 

Mais celle qui débuta sans doute le 4 juillet  370.

 

" Car, l'évêque de Tours Litorius étant mort, voilà que la ville avait besoin d'un pasteur. Et le peuple songea immédiatement à Martin. Aux yeux des chrétiens de Tours, il apparaissait le plus digne pour l'épiscopat. Mais comment réussir à le faire sortir de son monastère ? Un certain Rusticus, un notable (son patronyme est purement romain), un des membres influents de la députation qui était sur le point d'échouer, y parvint en suppliant Martin de se rendre au chevet de sa femme qui, disait-il, était mourante. Martin accepta sans hésiter. Cependant, au fur et à mesure qu'ils avançaient, la foule groupée sur les bords de la route acclamait Martin et marchait à sa suite. Dès son entrée dans Tours, ce fut une ovation interminable. Le peuple était unanime : tous avaient le même désir, qu'il accepte de monter sur le siège épiscopal de Tours.

(...)

 Mais, parmi les évêques qui s'étaient déplacés pour l'installation du nouvel évêque, certains s'insurgèrent. Ils disaient de Martin que c'était " un personnage méprisable, à la mine pitoyable, aux vêtements sales, aux cheveux en désordre, et qu'il n'était pas digne d'être évêque ". Mais le peuple, d'une seule voix, continua à réclamer Martin et entendit bien imposer aux évêques l'ordination d'un moine qui ne leur agréait pas parce qu'il ne payait pas de mine, était trop peu soigné dans sa mise et sa coiffure. Le peuple finit par réussir à tourner en ridicule les mondains qui, en voulant déconsidérer Martin, ne parvenaient qu'à publier ses mérites.

(...)

  Quant à Martin, si compatissant qu'il fût pour tous les besoins des hommes, si attaché qu'il fût à sa vocation monastique, il consentit à son élection dès lors qu'il vit dans la réussite de la ruse de Rusticius un signe du dessein divin sur lui. Parti pour guérir une malade, il se vit confier la garde de tout un troupeau dont il devint le prisonnier. "

 

Enfin, je vous présente ce site exeptionnel qu'est

 

l'abbaye de Marmoutier.

 

Elle fut fondée sur le lieu où l'évêque de Tours de la fin du IVe siècle, saint Martin de Tours, aimait à se retirer pour prier et se ressourcer, avec quelques compagnons dans les grottes (encore visibles dans le coteau).

 

MARMOUTIER-009.jpg

 

Voici la description qu'en donne Sulpice-Sévère, l'hagiographe de Martin de Tours, vers l'an 410 :

 

« Pendant quelque temps, <Martin> logea dans une cellule attenante à l'église <de Tours>. Puis, comme il ne pouvait supporter le dérangement que lui causaient ses visiteurs, il aménagea pour lui un monastère à deux milles environ en dehors de la cité. Cet endroit était si retiré et si écarté qu'il n'avait point à envier la solitude du désert. D'un côté, il était entouré par les rochers à pic d'une haute montagne; de l'autre côté, la plaine était fermée par un petit coude de la Loire. On n'y avait accès que par un seul chemin, et très étroit. L'évêque occupait une cellule construite en bois. »

 

En 512 l'Edit d'Orléans instaure St Martin de Tours 1er  pélerinage, bien avant celui de St Jacques de Compostelle.

Clovis se convertira au catholicisme dans l'ancienne basilique de Tours. 

 

En 1819 les bâtiments sont pour beaucoup détruits (en particulier l'église abbatiale). Mais les sœurs du Sacré-Cœur

 

2011-10-19, MARMOUTIER

achètent ce qu'il en reste et entament une restauration en 1847.

 Madeleine-Sophie Barat fonde l'institution Marmoutier en 1848 et y installe un établissement d'enseignement catholique.

 

MARMOUTIER 003

 

...Et c'est là que les petits vont à l'école...

 

2011-10-20 

Tout est grandiose, en particulier le platane de la cour, dont on dit que les racines passent sous l'abbaye pour aller s'abreuver dans la Loire...

 

MARMOUTIER 006 

Saint Martin est l'un des saints le plus vénéré en Europe.

Il se fête le 11 novembre, car il est aussi le saint patron des soldats, des aumoniers militaires,... C'est un jour de grandes manifestations religieuses et militaires à Tours.

 

Je suis heureuse que Joseph étudie "si près" de ce grand saint, lui qui rêve d'être militaire.

 

IMGP5444.JPG

 

 

 

Je tenais aujourd'hui à remercier toutes les personnes inscrites à la "Newsletters".

Le chiffre augmente et j'en suis la première surprise.

Tout comme je suis étonnée de la fidélité de certaines comme celle-là, ou celle-ci qui m'envoie de gentils mots dès 5H30 du matin(!!).

J'écris ces lignes avant tout pour moi ou mes prôches amis et je m'aperçois que chaque jour des dizaines de personnes viennent me visiter.

J'en suis très flattée.

Tout comme je suis flattée d'avoir été invitée à une prochaine vente à Toulouse.

Aussi je mettrai La Véranda entre parenthèse quelques temps, afin d'être à la hauteur de cette confiance en fabriquant quelques objets.

 

A un peu plus tard...

 

 

 

 

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

citronelle 14/11/2011 22:53


Mes parents habitent Tours quand à l'église Saint Martin de Tours que de souvenirs c'est là qu'a eu lieu la messe de mes fiançailles...
Superbe école, jolies photos.Bon courage pour cette vente et à très bientôt donc!!!


sourisplacestan 13/11/2011 17:47


merci ma petite Evelyne pour cette reco garnison que tu me commences je l'espère ,deux ans en avance!!!!nul doute que dans ces beaux murs tes petits vont pouvoir s'épanouir à la mesure de ce qui
est permis d'espérer pour la délicieuse maman que tu es et de ce qu'ils méritent.
ta pampille brille de mille feux à ma fenêtre du coup l'autre fait vide.merci ma sourischacha
peaufine bien ta vente toulousaine en attendant de venir à Nancy pour que je te présente mes nouvelles amies elles aussi admiratives
je t'embrasse trés fort
sourisplacestan


marisa 12/11/2011 23:32


Coucou Evelyne, as-tu retrouvé ta valise? veux-tu que l'on t'aide à la rechercher?
Je t'embrasse.
Marisa.


Yvelyne-Marie 12/11/2011 11:07


Je suis tout comme vous toujours étonnée des petits messages particulièrement matinaux de notre amie Estelle mais ô combien agréables à lire systématiquement ! Quel cadre magnifique pour une école
! Vos enfants ont bien de la chance ! Quant à St Martin, il y a tant et tant de belles choses à dire sur lui, tant de belles leçons à tirer de sa vie exemplaire... Merci de nous faire découvrir, à
votre suite, toutes les richesses de votre nouvelle région d'affectation. Je vous embrasse,


Estelle 12/11/2011 06:28


nous apprenons toujours beaucoup en vous lisant, cette école est superbe, c'est une chance pour vos petits d'être dans un aussi joli cadre.
Nous attendrons avec impatience que vous ouvriez à nouveau la parenthèse ... travaillez bien, vous allez nous faire des merveilles que nous ne nous lasserons pas d'admirer


Elisabeth 11/11/2011 08:52


Bonne Saint-Martin !

Cet établissement a l'air extraordinaire. Quell chance pour vos enfants !


sabine 10/11/2011 21:51


Merci de nous faire découvrir et cette magnifique région et l'histoire de ce si Grand Saint. En effet, tes enfants peuvent être fiers de fouler le sol de ce Haut Lieu!
Bon courage pour ces préparatifs Toulousains... et merci encore de nous faire partager tes découvertes toujours aussi passionnantes.


o2 10/11/2011 21:44


COMMENT ?! Sous la véranda entre parenthèses ?! Mais nous ne tiendrons jamais !!


Dame Véranda 10/11/2011 22:30



Et voilà, tu m'as encore fait Sourire...



Charlotte 10/11/2011 21:09


Ah Saint Martin..en Alsace où nous venons de passer trois merveilleuses années, il est dignement fêté. chaque enfant fait une petite lanterne à l'école et tous se retrouve le 10 au soir pour une
procession en suivant Saint Martin sur son cheval (un homme déguisé en centurion sur un cheval) et en chantant une chanson..Vraiment une région qui sait faire rêver les enfants!


nath46 10/11/2011 20:23


Nous fêtons avec joie et fierté ce grand Saint demain, et l'aîné de nos lutins porte son prénom ! Je vais lui montrer ton billet si intéressant... Merci pour cette pause historique et riche !
Bon week-end prolongé à toute la famille !