Nous y étions!

Publié le 14 Septembre 2010

Montages1

 

CE N'ETAIT NI UN MIRAGE NI UNE HALLUCINATION: des milliers de personnes ont marché dimanche dernier pour la Vie .En tête de cette manifestation nous arrivions à l'Opéra que les derniers marcheurs n'avaient pas encore démarré à République! Et pourtant les médias n'ont pas relayé cet évènement ou alors en le minimisant. Je suis attristée et écoeurée.

 

Pour autant, je ne suis pas découragée, et nous reviendrons l'année prochaine, encore plus nombreux . Car nous avons bien vu, dans le regard des passants, un grand étonnement et sans doute une interrogation: "Serait-il possible qu'une autre alternative soit proposée aux jeunes mamans que l'avortement?" Certains de nos hommes politiques sont peut-être insensibles, mais ils ne sont aveugles.

Car cette marche qui condamne l'avortement, ne juge aucunement les mamans qui ont eu recours à cette intervention , mais réclame des moyens pour acceuillir, entourer moralement, matèriellement et spirituellement les futures mamans.

 

J'ai marché avec des personnels médicaux écoeurés de ce qu'ils sont obligés de faire. Un gynécologue obstétricien de st Brieuc, qui fait de "la résistance" face aux services qui lui envoient des femmes pour avorter. Elle travaille parallèlement avec un ami psychologue, afin de leur apporter un réconfort moral car, un jour ou l'autre,elles regrettent et se retrouvent seules, n'osant exposer leur blessure face à une société qui, aprés avoir encouragé ces femmes à avorter, en refuse la responsabilité.

 

 

Quelques mots maintenant sur le déroulement de la journée.

J'ai eu la chance de la partager avec une bonne amie de Paris, et mes grands enfants dont les convictions et la motivation m'ont poussé à faire ce voyage.

Alors que la journée de samedi avait été trés pluvieuse; nous nous sommes réveillés dimanche sous un ciel limpide et avec des températures particulièrement douces pour la saison. Nous avons assisté à la messe célébrée par le père Bernard de la communauté de Notre Dame des Neiges, en la Basilique Notre Dame du perpétuel secours, en face du cimetière du père Lachaise... Patronne des haïtiens. Aussi nous avons commencé la journée en priant pour les victimes innocentes des catastrophes naturelles, et celles du péché des hommes, comme l'a souligné le pére Pignel, qui nous recevait dans sa paroisse.

 

maman_090_1

 

Ensuite nous avons pique-niqué avec les membres de la communauté et les personnes venues de toute la France pour les accompagner, sachant que cette communauté soutient fortement l'association LAMARCHEPOURLAVIE.

Puis nous nous sommes rendus à République.

 

Photo_026

 

là, je mettrai une mention spéciale pour notre porte-bannière, dont la pancarte est tombée, une fois, deux, trois fois, mais que nous suivions tel un phare dans la tempête pour être sûr de ne pas se perdre les uns les autres.

 

Photo_025

 

Je terminerai par ces paroles de ste Thérèse que le chanoine de notre paroisse a citées dans son journal avant notre départ pour Paris.

 

"IL FAUT TOUJOURS PRIER COMME SI L'ACTION ETAIT INUTILE ET AGIR COMME SI LA PRIERE ETAIT INSUFFISANTE."

 

Et enfin, pour conclure, sachez que l'association "notre Dame de la Chrétienneté", suite à la marche de dimanche, a choisi comme thème du pèlerinage de cette année; la Vie; "l'Eglise;notre Mère."Ce n'est qu'un début...

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article