Vigile de Pentecôte.

Publié le 29 Mai 2012

 

"Que sont les fiançailles sinon une vigile de Pentecôte?"

( Chanoine G.Cristofoli.)

 

Samedi 26 mai. Veille de la Pentecôte.

Les fiancés sont entourés de leur famille.

 A l'issue de la messe un prêtre, dont la couleur du ruban vous renseignera sur son origine,  

FIANCAILLES-ML-ET-A-003.jpg

s'est adressé aux fiancés en ces termes:

 

"Nous sommes à la veille de la fête (de la Pentecôte) et il y a déjà la promesse de la fête.(...)

Apprenez à vous aimer, ce n'est jamais gagné car l'esprit d'oblation est souvent limité, en tout cas attaqué par nos égoïsmes, notre orgueil.(...)

Ces fiançailles sont le début d'une grande aventure et cette vigile qui veut nous dépouiller de nous-même pour recevoir avec fruit les dons du Saint Esprit, cette vigile vous dis-je, est le moyen que vous donne l'Eglise de commencer cette préparation aux pieds de l'Autel.(...)

Soyez humbles devant ces mystères, persévérants dans la prière et tirez du Fiat de Notre Dame, à Nazareth et à la Croix, la force de préparer le Oui de votre Pentecôte, l'embrasement de la Charité divine au coeur de votre amour et de votre engagement dont Dieu est à la fois l'Auteur et le Garant.

Amen."

 

 

 

 Nous n'avons pas regretté notre Véranda; il a fait très beau.

Notre jardin a été à la hauteur de cette belle journée.

 

FIANCAILLES-ML-ET-A-002.jpg

 (Pour répondre à certaines, les petites couronnes sont des décorations de Noël bradées chez Ikea après les fêtes. Avec une petite fleur de Lys en plâtre collée par la suite.)

 

Les fiancés ont été gâtés l'un par l'autre.

Les temps changent; et la fameuse bague,

IMGP9894.JPG 

 ou le joli bouquet,

IMGP9804.JPG

  

 ne sont plus les seuls à susciter le plaisir chez ces  

 jeunes gens...

FIANCAILLES-ML-ET-A-004.jpg

 

Peut-être même que ces modestes présents, resteront dans leur mémoire, bien plus précieusement que les plus belles pierres du monde.

IMGP9764.JPG

  (Je me souviens...

Je me souviens d'un vieux  sucrier chiné chez un brocanteur et qui me fut offert par mr.V la veille de nos fiançailles...

Je ne le porte certes pas à mon doigt mais sa place dans ma cuisine est celle de mon cœur.)

 

Tout ceci est bien joli et romantique me direz-vous; mais nous ne vivons malheureusement pas que d'eau fraiche et d'amour.

Aussi, il est grand temps de s'approcher du buffet et de se rassasier!

FIANCAILLES-ML-ET-A-006.jpg

 

 Chose promise, chose due.

Voici deux recettes qui me viennent de deux amies de Senlis où nous avons habité jadis.

 

Tout d'abord en entrée,

 la terrine de tomates confites.

Si cette recette nécessite une très longue cuisson des tomates, elle a néanmoins l'avantage de se préparer  deux jours avant la réception pour ainsi laisser à la maîtresse de maison le temps de se pomponner le jour J. ( le problème, c'est que j'avais deux, trois, autres petites choses à faire,  et que le pomponnage est passé à la trappe...)

Succès assuré!

Tout le monde en a redemandé.

FIANCAILLES ML ET A

 Pour 6 personnes:

-1Kg de petites tomates rondes

-125g d'olives noires dénoyautées

-250g de mozzarella

-Poivre

-Origan séché

Huile d'olive

 

1 Préparez les tomates.

Four: 150°C(th3).

Sur une plaque huilée, posez les tomates coupées en deux, face coupée vers le haut.

Enfournez 1h ( voir 2!!) afin qu'elles perdent leur excès d'eau sans se dessécher.

2 Assemblez.

Tapissez  le moule de film plastique en laissant largement déborder.

Couvrez le fond de tomates face coupée en haut; semez d'origan; couvrez d'olives morcellées; recouvrez de mozzarella tranchées; poivrez; arrosez d'un filet d'huile d'olive.

Recommencez jusqu'à épuisement des stocks...

3 Laissez reposer.

Rabattez le film pour fermer. Tassez avec la paume.Placez 12h au frigo.

Retournez pour démouler.

Attention; cette terrine est délicate à trancher. Le mieux est de se servir d'un couteau electrique.

 

 

 Ensuite en dessert,

un cheese-cake aux framboises,

présenté ici en verrines ( petits yaourts Lidl ingérés par la famille V. depuis plusieurs semaines...)

Mêmes arguments que précédemment pour les délais de préparation.C'est juste une question d'organisation:  réussir à se poudrer le nez en même temps que cuisiner...Il y en a qui y arrive, si si !)

FIANCAILLES-ML-ET-A-001.jpg

 

Pour un plat à tarte:

-200g de palets bretons.

-75g de beurre.

-30g de cassonade.

-2 citrons.

-400g de fromage blanc faisselle.

-200g de lait concentré sucré.

-20cl de crème fraiche épaisse.

-3 feuilles de gélatine.

 

1 Ecrasez finement les biscuits et mélanger avec la cassonade et le beurre fondu.Tassez au fond d'un moule le mélange.

2 Pressez les citrons et faire chauffer le jus. Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide, les sécher puis les incorporer au jus de citron bouillant en fouettant. Laissez tiédir.

3 Fouettez ensemble fromage blanc et crême. Ajoutez jus de citron et lait concentré.

4 Versez cette préparation dans le moule, au dessus des biscuits.

5 Placez 12h au frigo.

6 Décorez de fruits de saison et servir frais: huuummmm!!!

 

Et...C'est tout!

 

Car la cuisine n'est pas mon fort et la culture qui s'y rattache extrêmement pauvre.

D'ailleurs je ne fais rien pour l'agrémenter, ma panoplie est assez limitée; mes casseroles rares et les plats à entremets se comptent sur les doigts d'une demi-main.

Non, là où j'aime être,où mon imagination se libère,où mes nerfs se détendent, où il m'arrive souvent de courir laissant dans la cuisine un steack à brûler ou à cuire c'est  égal;

 c'est ici:

souslaveranda-suite-006.jpg

 

 

C'est ici, d'ailleurs que pris forme une croix pour le fiancé, comme autrefois pour le gendre.

Mais avant pour m'inspirer, je suis allée faire des recherches sur son saint Patron.

Ce que j' appris fut une succession de surprises et de coïncidences intéressantes. 

 

Amaury.

 

Prénom d'origine germanique, composé de deux mots:

-Helm: le heaume.

-Rik: le chef.

Ce vieux prénom chevalresque signifie:

 

"Celui qui protège les siens."

IMGP9686.JPG

 

 Par suite d'une confusion étymologique, les Amaury sont fêtés à la

Saint Maur. 

 

St Maur est né à Rome en 512. Il est le fils d'un sénateur romain qui le confia à St Benoit dont il devint le plus proche disciple.

St Benoit envoya St Maur en Gaule où, en 724, il releva l'abbaye de Marmoutier. Abbaye rendue célèbre par St Martin, évêque de Tours, qui y vécut en hermite à partir de 371.  

 

IMGP9689.JPG

(St Martin, avant de rencontrer Jésus, était militaire...) 

 

Cette abbaye fut appelée en l'honneur de St Maur:

"Mauri Monasterum" ( le monastère de St Maur.)

Nom qui fut transformé en Marmoutier.

En 1847, les sœurs du Sacré-Cœur achètent et restaurent l'abbaye puis y installent un établissement scolaire ( où sont aujourd'hui scolarisés nos 2 derniers.) .

On retrouve de nombreuses représentations du Cœur Sacré de Jésus dans cet établissement.

IMGP9687.JPG

 

 A toutes ces indications, il en est une dont j'ai pris l'initiative de rajouter; c'est le Lys,

IMGP9688.JPG

 

  qui sympolise la pureté de la Ste Vierge aussi appelée Notre Dame du Lys et qui est la sainte Patronne de la fiancée.

 

St Maur est représenté avec la crosse  abbatiale et une béquille car il est le Patron des estropiés; il est fêté le 15 janvier. 

 

IMGP9685.JPG

 

 Cette belle journée s'acheva comme elle avait commencé, avec le soleil.

 Puis le lendemain les fiancés, sous bonne escorte, partirent pour Chartres, et nous...

 

FIANCAILLES ML ET A-005

 

 nous sommes restés...

IMGP9887.JPG

 

 

A un peu plus tard...

 

IMGP9813.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

Quitt 10/06/2012 15:02

que de jolies photos ! merci de nous faire partager ce beau moment...il me semble connaître la famille du fiancé ;-)

claudette 04/06/2012 21:59

viens de rendre visite à votre blog,il est super ne changer rien,je dirai même réconfortant

citronelle 31/05/2012 18:43

Quel joli reportage et quelle merveilleuse journée sous un très beau soleil.
Félicitations aux heureux fiancés (les sweats ont l'air très
sympas...).
Reposez-vous bien maintenant...!!!

Yvelyne-Marie 31/05/2012 12:59

Je ne suis guère étonnée de la puissance du sermon de Monsieur le Chanoine ! Tout semble s'être déroulé à la perfection... Vos images témoignent de votre souci du Bien et du Beau, mais aussi du Bon
! Je vais tester vos recettes pour ce dimanche de la fête des mères. Mon époux et moi-même nous sommes également fiancés un jour de Vigile de Pentecôte... Félicitations à ces jeunes gens qui n'ont
pas peur du mariage et qui, par ces fiançailles, vont se préparer à cette belle aventure de la vie voulue par le Bon Dieu. Félicitations également à leurs heureux parents et à leurs belles familles
!

Elisabeth 31/05/2012 08:34

Des fiancés bien gâtés (les sweats sont trés sympas, le bénitier trés beau et l'homélie particulièrement émouvante, sans oublier cette croix dont la peinture est une prière), un buffet de rêve, des
jeunes plein d'allant, un beau jardin, voici des fiançailles réussies. Bravo !

AnneSo 31/05/2012 07:32

Merci de nous faire partager en images cette belle journée.
La bague est MA-GNI-FIQUE !!!!!!

nath46 30/05/2012 22:11

Félicitations aux heureux fiancés !!! Une grande aventure commence pour eux... Tu devais être fière et émue à la fois !
Je t'embrasse et je note les bonnes recettes à faire !!