Vive la rentrée?

Publié le 16 Septembre 2014

J'étais contente.

 

Même pas encore en vacances:

j'avais déjà en juillet le sujet de mon article pour septembre!

 

Celui-ci étant, justement, sur

la rentrée!

 

IMGP9060-copie-1.JPG

 

Cette rentrée qui, sans compter les miennes, aura été vécue...

91 fois!

 

91 cauchemards de maman à la veille de cette journée fatidique.

 

IMGP9062.JPG

 

Certes,

tout le monde ne vit pas cette situation avec les mêmes appréhensions,

 

IMGP9065.JPG

 

et bon nombre de mamans attendent ce jour avec impatience...

 

images-copie-1

(A Marie-Bénédicte M.)    

 

 

C'est avec plaisir que nos enfants reprennent le chemin de l'école et du savoir.

Pour la plupart, la transition entre les vacances et le travail se fait instantanément.

Ces enfants sont de la "guimauve" pour les enseignants.

 

IMGP9057.JPG

 

Pour d'autres...

 

IMGP9059.JPG

 

Les vacances ne seront pas venues à bout de leur énergie débordante.

Pas facile de "caler et coller" leur petit postèrieur sur un banc ou une chaise...

 

IMGP9061.JPG

( j'ai un petit faible pour ceux-là... mais chut: pas un mot aux enfants!)

 

Il y a aussi,

c'est plus rare,

mais tout aussi intéressant et attachant,

le "cas".

 

Celui qui n'arrive décidément pas à se positionner entre 4 murs, 3 rangées, 2 colonnes, 1 ligne.

 

"Il" est pour nous un sujet qui déroute, étonne, déstabilise parfois.

Quelquefois démunis nous hésitons entre la punition ou l'encouragement...

 

IMGP9063.JPG

 

Et puis,

il y a le petit dernier.

Mais pourquoi déjà?

iI est encore si petit!

Il s'accroche à sa nouvelle maîtresse comme à sa 2ème maman!

 

IMGP9080.JPG

 

 

Tout ce petit monde se retrouve le jour de la rentrée dans la cour de l'école.

Commence ainsi, avec leurs enseignants,

une belle aventure en route vers l'apprentissage.

 

IMGP9054

 

Vive la rentrée?


J'aurais pu être tentée de l'affirmer encore jusqu'au 26 aout 2014.

 

Mais nos gouvernants en ont décidé autrement.

Avec la nomination de cette "personne" à la tête du ministère de l'Education,

l'inquiétude quant à l'éducation de nos enfants est grande.

 

Et pour cause, c'est cette personne qui, elle-même, encourage et promulgue la Théorie du genre:

 

-"La théorie du genre a pour vertu d'aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l'homosexualité et de faire preuve de pédagogie sur ces sujets."

 ( 20 minutes, 31.08.2011)


-"Aujourd'hui, près de 50% des couples finissent par se séparer. Ces séparations sont le révélateur des vulnérabilités induites pour les femmes et pour les hommes par une répartition trop sexuée des rôles."

 (Les Echos, 12.12.2013)


-"Il ne suffit pas de faire des lois, il faut les appliquer. Et surtout, il faut changer les choses en profondeur.(...) On va agir sur les mentalités en déconstruisant les stéréotypes à l'école, dans les médias, dans le sport."

 (Metronews, 30.11.2012) 

 

2011, 2012, 2013,...

 

2014:

275 écoles primaires ont subi l'expérimentation de l'ABCD de l'égalité.

 Sans parfois prévenir les parents, comme j'ai pu le constater moi-même dans une des écoles de notre département,

ou sur le carnet de correspondance de nos 2 lycéens dans le public.

 

-"La parentabilité se conjugue désormais au pluriel, loin des schémas naturalistes confortables à la conscience." ( 16.01.2010)

 

18-ANS-AC.jpg 

 

 

Nous livrons nos enfants à l'Etat comme nous pourrions livrer nos corps à la science,

à la différence essentielle,

c'est que nos médecins sont instruits et compétents,

là où nos ministres ne le sont plus.

 

Ils se savent incapables de réfléchir intelligemment sur l'échec scolaire de notre pays et sur son illétrisme croissant,

aussi ils "noient le poisson" avec des sujets qui dépassent l'entendement, le bon-sens.

 

 

Mais nous, parents,

sont les seuls responsables de l'éducation de nos enfants.

A nous de refuser.

 

Alors seulement,

nous aurons plaisir à l'entendre à nouveau.

 

IMGP9083.JPG

 

(je remercie madame Valérie V. de la confiance qu'elle m'a accordé pour réaliser cette frise à l'intention des Dominicaines de St Esprit qui l'ont accrochée dans le réfectoire de leur école "Institution St Dominique" à La Baffe dans les Vosges.)

 

A un peu plus tard... .

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

Cécile C 21/09/2014 15:53

Magnifique frise!! Pour une institution où les mots Père et Mere ne sont certainement pas des gros mots... Nous avons eu la désagréable surprise de voir ces mots remplacés par parent 1 et 2 dans le
collège de notre fils... Privé pourtant, et se revendiquant catholique.... Nous avons corrigé nous aussi.... Il ne faut rien lâcher!!!!

isabelle 18/09/2014 19:08

Merci pour ce si joli post; la rentrée, LES rentrées !! Celle ci en effet s'annonçait ... entre inquiétude et interrogations. Nous ne savons pas à quelle sauce nous serons mangés, même si j'ai peur
qu'elle ait un gout bien aigre. Dans notre petite école privée, nous avons encore le choix, celui de ne pas appliquer la réforme des rythmes, celui aussi de faire faire des coloriages "sexués" (du
genre colorie le petit garçon si tu es un garçon !!) mais pour combien de temps avec cette femme qui n'aime ni la famille ni les enfants :(

Angèle 18/09/2014 18:40

je partage tout ce que vous dites. Le problème est aussi qu'on ne peut plus dire notre opposition sans avoir certaines étiquettes alors collées à notre dos....
En tout cas, cette frise est bien jolie et sera du plus bel effet dans le refectoire!

Nathalie 18/09/2014 15:27

Je vous rejoins dans vos pensées, une honte...
Belle journée,

astrefle7coeur 18/09/2014 12:47

Merci Evelyne pour ce beau post. Effectivement, rien n'est simple, ms le combat vaut la peine d'être mené!
Merci pour tout....

Florence 18/09/2014 11:06

Je suis totalement en accord avec vous sur notre nouvelle ministre de l'éducation, encore une belle bêtise !