J'avais une fille...

Publié le 21 Mars 2012

..., née en légitime mariage, que j'avais munie dignement des sacrements de baptême et de confirmation et avais élevé dans la crainte de Dieu et le respect de la tradition de l'Eglise(...); pourtant...certains ennemis l'ont fait traduire en procès de foi et, sans qu'aucun secours ait été donné à son innocence, en un procès perfide, violent et inique, sans l'ombre de droit...l'ont condamnée de façon damnable et criminelle et l'ont fait mourrir très cruellement par le feu." (Intervention de la maman de Jeanne, Isabelle Romée, lors de l'ouverture de la révision du procès de sa fille, le 7 novembre 1455.)

 

Jeanne est sans doute née le 6 janvier 1412 à Domrémy, village "aux marches de Lorraine".

Son père s'appelait Jacques d'Arc et sa mère Isabelle, tous deux laboureurs.

Ses camarades décrivent "Jeannette", comme une jeune fille comme les autres mais particulièrement dynamique et très gaie (comme ma Jeannette!).

 

Ce qui ressort cependant de l'interrogatoire de ses anciens amis, c'est son attitude exemplaire:

"Jeanne était de bonne conduite, dévote, patiente, elle allait volontiers à l'église, volontiers se confessait; elle faisait l'aumône aux pauvres quand elle le pouvait."

 

Jusqu'au jour où Jeanne reçut un Appel ...

 

  "Quand j'eus l'âge d'environ treize ans, j'ai eu une voix de Dieu pour m'aider à me gouverner. Et la première fois, j'eus grand peur. Et vint cette voix, au temps de l'été, dans le jardin de mon père aux environs de midi(...) j'ai entendu trois fois cette voix, j'ai compris que c'était la voix d'un ange.

(...) Elle m'a appris à me bien diriger, à fréquenter l'église. Elle m'a dit qu'il fallait que moi, Jeanne, je vienne en France. (...). Il ( Saint Michel) m'a dit de venir au secour du roi de France...

 

EVELYNE--E-1-4.jpg

 

...Et l'ange me disait la pitié qui était au royaume de France."

 

Jeanne quitte donc famille, amis et logis pour se consacrer uniquement au service de Dieu.

Elle portera armure et épée comme un soldat, mais restera fidèle aux commandements de Dieu.

 

EVELYNE--E-1-3.jpg

 

"Elle a promis de conserver sa virginité aussi longtemps qu'il plairait à Dieu;" 

 

  A Tours, Jeanne la Pucelle se fait faire un étendard et une bannière dont voici la description par elle-même:

 "L'image de notre Seigneur assis au Jugement dans les nuées de Ciel et il y avait un ange peint tenant dans ses mains une fleur de lys que l'image bénissait."

 

EVELYNE--E-1-2.jpg 

 

C'est avec cet étendard en main qu'elle montait à l'assaut car:

"Je prenais l'étendard en mains quand on allait à l'assaut pour éviter de tuer personne.

 Je n'ai jamais tué personne."

C'est pour cette raison qu':

"elle aimait mieux voir quarante fois son étendard que son épée."

 

 

Jeanne est une sainte.

 

photos-scannees-1-copie-1.jpg 

 

  "Jeanne est devenue une sainte universelle: par excellence la sainte de tout libération; elle témoigne pour tous que la réponse à l'action divine est attendue des laïcs comme des religieux et religieuses, et que cette réponse peut-être donnée à travers les pires circonstances, dans la guerre aussi bien que dans la paix."

 

IMGP8819.JPG

 

 

A un peu plus tard...

 

 

 

 

(Les musiques sont extraites d'un très bel album de Jordi Savall.)

41CEVRAV4TL._SL500_AA300_-1-.jpg

 

   (Je précise à nouveau que les pharses en gras sont extraites du livre de Régine Pernoud.)

VACANCES-FEV-MARS-2012-AU-GUIL.-011.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par souslaveranda.over-blog.com

Commenter cet article

Maéloma 24/03/2012 19:47

Oh je suis bien émue en lisant ces lignes moi qui suis Orléanaise expatriée....Merci pour ces quelques lignes sur Jehanne d'Arc. Et bon week-end!

citronelle 23/03/2012 22:45

Félicitations pour cette croix qui est superbe!!!
Très beau week-end.